Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DJIBOUTI

DJIBOUTI

Démocratie, Justice, Liberte, Développement


DJIBOUTI PRISON A CIEL OUVERT

Publié par Elmi Diraneh sur 23 Novembre 2016, 11:39am

#Djibouti aéroport International ou un point de contrôle ??
Une lettre émanant d'une jeune fille Djiboutienne sur le problème de l' aéroport de Djibouti .
je m'appelle Fathia Omar Farah et voilà ce que s'est passé hier soir qui a été l'un des pires moment de ma vie et même pensé de tuer ces gens fonctionnant à l'air port de Djibouti comme un point de contrôle.
Après quatre mois de faire la procédure pour obtenir un visa de tourisme aux Etats-Unis pour visiter les membres de ma famille pendant la saison des fêtes. J'ai mis mon valise prêt, renoncé à goodbyes à ma famille, amis et voisins. En 20 minutes je suis arrivé à l'aéroport de Djibouti et bientôt commencé à embrasser et s'étreindre encore une fois la famille et les amis en entrant dans la porte de départ et comme la procédure normale l'agent au bureau avant le départ m'a demandé de montrer mon passeport et le billet. Je reviens en quelques minutes il a dit . Après quelques minutes un homme dénommé Yahye est sorti et a dit pourquoi allez-vous aux États-Unis ? Je vais simplement visiter les membres de ma famille aux USA et vous pouvez voir que J'ai le visa déjà de l'ambassade des États-Unis. Je lui ai répondu. Monsieur votre
travail est simplement de vérifier mon passeport et visa sont en bons termes, j'ai ajouté poliment.
Mr. Yahya a dit qu'il ne ne veut pas me laisser partir parce que il ne sais pas pourquoi je vais visiter aux Êtas -Unis , Il a ensuite déchiré mon billet et me dit de rentrer à la maison sans aucune raison. Mais pour quelle raison l'on m'a refusé de prendre mon vol ; peut être je ne suis pas une fille d'un homme riche , ministre ou député En outre, l'ironie est que la famille de Yahya vivent à l'étranger y compris ses parents. donc pourquoi me traiter comme ça ? Je ne suis ni membre de l'opposition ni contre IOG Je ne suis qu'un simple être humain djiboutienne qui veut avoir la liberté de voyager n'importe où dans le monde.
Pendant ce moment je pensais si mon cher pays est devenu ma propre prison à ciel ouvert. savait-il que j'ai même emprunter de l'argent que j'ai acheté le billet presque $2000 (350,0000 FD) de la famille et des amis et il m'a dit d'oublier tout ça et allez rentrer chez vous comme un prisonnier vous rappelant de retourner à sa cellule de prison. Je suis retourné à ma maison et j'ai tellement pleuré si fort dans ma chambre contre ce genre d'oppression, mais je me suis dit d'être patient et de se calmer parce qu'un oppresseur ne durent pas éternellement et bon temps viendra à moi inshallah bientôt.
Fathia omar Farah( oppressé par les autorités aéroport de Djibouti
#Svp partagez et Like si vous êtes contre cette type d'oppression.

Archives

Articles récents