Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DJIBOUTI

DJIBOUTI

Démocratie, Justice, Liberte, Développement


La famille Dabaleh, une famille pas comme les autres selon l'avis du grand publique. la société intérimaire (E intérim) a bafoué le droit civile et employeur de 82 employés de sa société il y a deux ans de cela.

Publié par Elmi Diraneh sur 17 Décembre 2016, 21:53pm

le directeur Awaleh sous la couverture tyrannique de Hoch Said Dabaleh n'admet point l’indemnisation de 52 employés selon les sources qui nous provienne de prés à présent mais qu'ils ont payé l'indemnisation de 30 employés dont His Hoch Abdillalli Hamarayteh fait parti mais le reste non pas encore une considération malgré la justice djiboutienne .

la famille Dabaleh est devenu ce dernier temps une couverture politique d'usage commerciale pour abuser ou exploiter le peuple djiboutien dans le déboire de sous homme.

l'ego démesure, autoritaire de Hoch Said Dabaleh avec la complicité de son administrateur Awaleh ne reconnaissent guère d'appliquer le jugement de la chambre sociale qui a déclaré que le licenciement de Mr. Ahmed Osman Wadad et ses collègues a été abusif, dénie de tout droit sociale et employeur même pourvu de toute cause réelle et sérieuse comme le document conjoint nous prouve.

le ministre du travail et le service d'inspection ne sont pas des instituons républicaines mais plutôt des instruments de répression moral ou un instrument de record à l'exploitation humaine.

Nous appelons aux organes compétentes d'agir contre l'exploitation humain et l’émancipation de travail au noir et renié à l'enrichissement illicite.

La sous-traitance humaine, la nouvelle forme politique du régime pour redresse leur état financier sous la couverture d'abus de pouvoir énorme.

Selon vous chers lecteur et lectrices, qui est la derrière cette machine le beau frère de la primature ou le frère sinistre du gouvernement Prado?

Archives

Articles récents